BUREAU D’ÉTUDE

La mesure des paramètres environnementaux, un secteur concurrentiel, nécessite une connaissance fine de chaque composant et de leur interactions. Du prélèvement au rapport d’analyse, la prestation comprend plusieurs déplacements, un protocole adapté, la mise en place de différents outils de prélèvements et/ou d’analyses.

Il est donc nécessaire d’optimiser son intervention et de proposer une offre différenciante, les analyseurs d’In’Air Solutions valorisent votre intervention et renforcent votre expertise en apportant une information instantanée, précise et unique

Certaines professions nécessitent une vigilance particulière,  afin de protéger les employés exposés, il existe des normes qui fixent les valeurs limites d’expositions, un contrôle régulier doit être effectué pour éviter le dépassement de celles-ci.

L’analyse en continue permet de suivre l’exposition tout au long de l’activité professionnelle. Elle permet de corréler l’action ou l’événement avec l’exposition réelle du personnel. On peut ainsi identifier les pics d’exposition, leurs sources et mettre en place une procédure d’amélioration (ventilation, hôte, protections, changement de process etc.).

L’exposition au formaldéhyde touche différentes professions  :

    • 100 000 personnes exposées en milieu de soins.
    • 40 000 personnes exposées lors de la mise en œuvre de résines aminoplastes et phénoplastes.
    • 10 000 personnes exposées dans le secteur pharmaceutique.
    • Environ 1 000 thanatopracteurs.
    • Dans la fabrication de produits émissifs de formaldéhyde ou utilisant du formaldéhyde (impression, bois, colles, cosmétiques, transformation de plastique etc.).

Différents espaces peuvent être étudiés :

    • Le domicile.
    • Les espaces publics (cinémas, restaurants, musées, salle de conférence, salle de concert, théâtre, salle de sport, hôtels, transport en commun, etc.).
    • Les espaces recevant des personnes sensibles aux polluants (crèches, salles de classe, EPHAD, hôpitaux, cliniques etc.).

L’analyse continue offre l’avantage de suivre l’exposition et de trouver la source d’émission.

Différentes industries souhaitent mesurer la pollution de leurs produits:

    • Parquets, bois de chauffage, ameublement.
    • Produits de nettoyage.
    • Produits pour cheveux.
    • Désodorisants.
    • Bougies, encens.
    • Equipement automobile.
    • Jouets pour enfants.
    • Peintures, vernis.
    • Solution de dépollution : ventilation, hotte, purificateur etc.

Ils peuvent ne pas être équipés ou souhaiter une analyse externalisée.

L’analyse continue pourra leur donner des résultats instantanés et précis en fonction de paramètres réels (temps, température, humidité, distance, comportement d’émission).

Lorsqu’on recherche les sources de pollutions d’une pièce il faut tenir compte de différents paramètres :

    • Les paramètres de la pièce: volume, présence de fenêtres, nombre d’occupants, ameublement, décoration, cloisonnement.
    • Les solutions de dépollution (ventilation, hotte, purificateur etc.) et les voies d’aération sont à considérer durant l’analyse car ils peuvent être optimisés et expliquer la dynamique de pollution.
    • Les paramètres environnementaux sont également importants : la température, l’humidité etc.
    • L’historique de la pièce : travaux, réaménagement, changement de décoration, de peinture etc.

Différentes produits peuvent être émissifs :

    • Parquets, bois de chauffage, ameublement.
    • Produits de nettoyage.
    • Produits pour cheveux.
    • Désodorisants.
    • Bougies, encens.
    • Jouets pour enfants.
    • Peintures, vernis.
    • Photocopieur.

L’analyse continue donnera des résultats instantanés et précis en fonction de paramètres qui évoluent en temps réel. On obtient une cartographie de la pollution dans la pièce considérée.

Les acteurs de la construction intègrent de plus en plus la problématique de la qualité de l’air intérieur. Ils doivent tenir compte de différents facteurs : le choix des matériaux, de la peinture, l’isolation, la ventilation. L’analyse continue permet d’écarter une source de pollution, d’aérer à bonne escient, de limiter l’exposition lors des travaux.

Des labels se sont développés pour intégrer la qualité de l’air intérieur dans le bâtiment : HQE, IntAirieur